Theid Ordo (v)

Theid Ordo
Vétéran Mandalorien
Libéré de prison par l'Empire

avatar
Informations
Messages : 3
Fiche de Jeu : Lien
Autres Comptes : Aucun
Niveau : 10
Vigueur/Endur. : ✪ ✪ ✪ ✪ ✰ ✰ ✰
Précision/Agilité : ✪ ✪ ✪ ✪ ✰ ✰ ✰
Pilotage : ✰ ✰ ✰ ✰ ✰ ✰ ✰
Charisme : ✪ ✪ ✰ ✰ ✰ ✰ ✰
Connaissances : ✰ ✰ ✰ ✰ ✰ ✰ ✰
Perception : ✰ ✰ ✰ ✰ ✰ ✰ ✰
Race : Humain
Planète d'origine : Mandalore
Vétéran MandalorienLibéré de prison par l'Empire
Voir le profil de l'utilisateur

Personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Crédits Crédits: 500
Inventaire:
Mar 13 Fév - 20:19:42 # Lien du post
Citer EditerSupprimer

Introduction
▬ Nom :  Theid [seid] Ordo
▬ Surnom : Aucun, mais sera un jour le nouveau Mandalore de ce siècle.
▬ Âge : 45 ans
▬ Sexe : Homme
▬ Race/Espèce : Humain/Mandalorien
▬ Planète d'origine : Mandalore
▬ Groupe souhaité : Empire Galactique
▬ Activité : Chasseur de prime

Personnage
▬ Histoire : A bord du vaisseau pénitencier Purgatory, une file de détenu solidement ferré et menotté se tenait dans la cour encadrée par une escouade de garde impériale.

Un officier supérieur débarqua d’un bon pas, escorté par sa garde personnelle.

Il prit le temps de scruter d’un œil inquisiteur chaque détenu dans leur tenu orange. Violeur, criminel de renom, chef de pègre, tous étaient à redouter. Visiblement, l’officier en cherchait un en particulier. Il s’arrêta devant un humain, solidement bâti et qui le dépassait d’une bonne tête. Ce dernier dévisageait de son seul œil autant que l’officier le dévisageait.

- Lui. Dit-il d’un signe de tête au chef pénitencier.

- Détenu M603X ! Sortait du rang d’un pas !

Lançant un regard haineux au responsable pénitencier, il s’exécuta. D’un signe de tête, l’officier tourna les talons et aussitôt deux gardes escortèrent M603X dans la même direction que l’officier.

Après corridors mal entretenus et escalier tout aussi glauque, le cortège arriva devant un bureau. Le petit officier s’invita et s’installa derrière le bureau au centre tandis que les deux gardes poussèrent de leur matraque le détenu. Ce dernier ne put refréner un regard mauvais à l’adresse des gardes avant de lancer :

- Pousse moi encore et c’est toi qu’on poussera dans un fauteuil roulant.

- Messieurs, je vous remercie, congédia l’homme en uniforme gris impérial aux deux gardes. Monsieur Ordo et moi-même avons beaucoup de choses à nous dire.

Les deux individus tournèrent les talons et fermèrent la porte derrière eux. Laissant Theid Ordo enchaîné sur une chaise en face de l’officier impérial et ses deux gardes personnels.

- Vous êtes un homme difficile à trouver. Une chance que vous vous trouviez dans ce taudis. Ça fait combien de temps ? Un bon mois maintenant ?  

Il ne répondit que d’un silence.

- Oh, ne vous inquiétez pas. Je sais qu’un homme de votre valeur pourrait s’échapper sans mal de cette prison de fortune.

L’opportuniste ouvrit son datapad et consulta ses dossiers.

- Theid Ordo, né sur Mandalore, à Sundari, il y a 45 ans. Vous étiez jeune, mais j’en déduis que vous avez des souvenirs de la bataille de Galidraan.

Comment pourrait-il oublier ? Il devait avoir à peine dix ans à l’époque. Un simple adiik (enfant de 3 à 13 ans). Cette guerre marque le début de la fin des mandaloriens et d’un grand nombre des jedis. Une guerre civile qui emporta son mentor et son œil droit. Il aurait donné chère, jadis, pour garder sa vie d’antan. Il avait été tellement heureux dans son clan étant enfant. La tribu entière veillait à son éducation. La notion de famille chez les Mando’ades étaient différentes. Il avait eu un mentor, des pères, des mères, des frères et des sœurs, mais cela, la guerre civile lui avait enlevée.

Ce qui ne manquait pas de faire sourire Theid systématiquement, c’était l’ironie de ce conflit. Les Jedis massacrèrent les siens durant cette guerre et durant l’ordre 66, c’était bien des clones de Jango Fett, le plus illustre de ses confrères, qui les extermina dans toute la galaxie.  

- Vous pouvez m’épargner les modalités. Qu’est-ce-que vous me voulez ?

Theid pris la peine de le regarder avec plus d’attention. Il était vieux, ridé, aux yeux sombre et aux joues creuses. On devinait une calvitie avancée sous sa casquette grise. L’archétype même de l’officier impérial.

- Ensuite, on sait que la République vous a placés dans des camps de concentrations sur Concordia. Comme tous les dissidents mandaloriens et leurs proches qui portaient le nom de Death Watch.

- Mon clan ne soutenait pas les actions de la Death Watch. Ce n’était pas des mandaloriens. Du moins, ils ne l’étaient plus. Ils n’avaient aucun honneur.

À vrai dire, son clan avait combattu les jedis aux côtés des Death Watch. Les jedis que la République avait dépêché étaient un affront. Une fois le conflit réglé, son clan aurait écrasé les Death Watch. Hélas, le conflit ne s’est pas soldé comme cela et la République a conclu que le clan Ordo était des Death Watch.  

- Peu importe. Cela ne change rien. Par la suite, vous vous êtes lancé dans une véritable croisade contre tous ceux qui ont eu un rôle à jouer dans la chute de Mandalore. Vous êtes accusé d’une liste de meurtre très conséquente. Cela va du simple pilote qui débarqua les jedis sur Mandalore, a… Un maître jedi ? Impressionnant.

Zhandris. Le mentor de Theid, Kairos, fut mort de sa main. Il était normal que l’élève de Kairos le traque et le tue. Cependant, à son retour au temple jedi, il fut banni pour atrocité et désobéissance. Il s’exila dans la galaxie, d’un système à l’autre, ayant perdu la raison et ses forces.

Lorsque finalement, il le trouva, il hésita d’abord à le tuer. Le voyant si faible et fou, son honneur mando’ade lui interdisait de s’attaquer un bien plus faible que lui. Zhandris, dans un éclair de lucidité, reconnu l’armure de Theid comme étant celle de son mentor et l’attaqua dans sa folie.

Lorsque Theid planta sa lame en cortosis dans le flanc du vieux fou, Zhandris lui murmura dans un ultime râle : « Et maintenant te voilà bien avancé de la mort d’un vieil homme ! ».

Ces derniers mots résonnèrent un moment dans l’esprit de Theid. Sa colère quelque peu étanchée était un piètre lot de consolation de tous ces efforts. Sa quête de vengeance lui paraissait bien stérile sur le moment.

- Par la suite, vous avez continué votre mercenariat et vous vous êtes passionné pour les artefact Mandaloriens.

Suite à sa vengeance sur le tueur de son mentor, Theid s’était cherché un but à sa vie. Theid avait grandit dans un esprit purement traditionaliste mando’ade. Il aimait son peuple, ses rites, ses mythes et cette notion de famille au sens clanique. Il voulait voir renaître son peuple et redevenir ce qu’ils ont toujours été : une nation d’adorateur du feu et de la guerre. Des guerriers de légendes.
Pour cela, il avait donc exploré d’anciennes ruines sur Mandalore, recherché des armes des mandalores dont se souvient l’Histoire. Absolument tout ce qui pourrait l’aider à reforger les clans Mando’ades.

- Vous ne m’avez toujours pas dit ce que vous me voulez ?

Il éteignit son datapad et joignit ses mains sur la table pour finalement regarder Theid.

- L’Empire sait reconnaître et mettre à profit les gens avec certaines qualités et aptitudes. Notamment, votre capacité à tuer. Que ce soit pour des primes ou par vengeance, vous avez tués beaucoup, beaucoup de personnes qui étaient plus ou moins nuisibles à l’Empire. En d’autres termes, vous nous avez rendu service.

Theid n’avait jamais vraiment eu affaire avec l’Empire, du moins jusque-là. La seule chose qui le dérangeait quelque peu, c’était de se dire que les Death Watch avaient été apparemment sous l’influence d’un seigneur noir des sith. On sait tous qui est à la tête de l’Empire aujourd’hui…

- Pour cela, l’Empire vous propose une porte de sortie. Vous garderez votre statut de chasseur de prime, sauf que nos primes seront prioritaires sur toutes les autres. De même qu’il ne serait pas très judicieux d’entreprendre une prime sur une tête impériale.  Ou vous pouvez moisir dans ce taudis ou bien encore vous évadez péniblement et être sur la liste rouge de nos fichiers. Autant vous dire tout de suite que pour la dernière solution, aucun système ne vous sera accueillant.

Inutile de tergiverser, cette offre était difficile à refuser. D’autant qu’en parallèle, rien ne lui empêchait de poursuivre sa quête de reconstruction du peuple Mandalorien. Il lui faudrait les chercher et les convaincre.

- Rendez-moi ma beskar’gam et je suis à vous.


▬ Description physique : 102 kilos de muscle pour 1m93, Theid est sculpté dans le bois brut du combat. Le plus incroyable c’est que sa musculature très dense n’enlève rien à son explosivité et son agilité. Arborant déjà des cheveux blancs coiffé court, il a un style très militaire. Rien d’étonnant à cela en étant un Mandalorien de renom. Son œil invalide est dissimulé sous un cache-œil. Son autre œil d’un bleu clair lance des regards sombres et sérieux. Une barbe taillée en bouc vient accentuer sa mâchoire carrée.

Son armure mandalorienne qui est l’héritage de son mentor Kairos, fait sa fierté. Il l’a modernisé et customisé pour répondre à ses besoins. Le casque notamment. Tous les Mandalores prestigieux ont eu un casque reconnaissable entre mille. Au vu de ses projets, il était logique donc que Theid se fasse son propre casque. Son œil valide est donc visible et l’autre recouvert entièrement.

▬ Description psychologique : Theid est l’archétype même du guerrier spartiate. Elevé dans la fièvre du combat, c’est un compétiteur qui n’hésite pas à provoquer ses adversaires, voir ses alliés. Cette attitude défi est pour lui ancrer dans sa nature. Un adage Mandalorien dit explicitement « combat tes ennemies et tes amies ». Pour lui, un combat est le plus révélateur sur la personnalité profonde d’un individu. Il combattra donc ses alliés, mais plus dans une optique de les connaitre. Il pourra, en quelques passes, savoir s’il a affaire à un lâche, un stressé, un courageux, un maladroit, etc. Il est capable de discerner énormément grâce aux langages corporels de chacun. Il appliquera cette analyse pour ses ennemies, évidemment, mais dans l’optique de les vaincre et même, à n’en pas douter, les tuer.

Il sera difficile également de déceler une once d’émotion chez Theid. Esprit de guerrier, il a un recule et un sang-froid absolument légendaire. Tout sera dans la retenu. Ce qui, bien souvent, le fera passer pour un tueur froid et psychopathe.

Alors que non, pas du tout. C’est un Mando’ade pur souche. Il ne tuera aucune victime faible, malade, non combattive comme par exemple les enfants, les vieillards etc. Il n’y a aucun honneur à tuer quelqu’un qui ne peut combattre pour sa vie.

Habité par un profond sens de l’honneur, il a reçu une éducation stricte. En résumé, il ne tuera pas par plaisir une cible sans intérêt, mais ne sauvera pas la veuve et l’orphelin non plus. Pour lui, la vie est injuste et tout le monde n’est pas né en ce monde pour être soldat. En résumé, les gens meurent, surtout les plus faibles, et on ne peut rien changer à cela.




STATS

▬ Niveau : 10


Le nombre de points à répartir dans les caractéristiques (Force incluse) ci-dessous correspond au niveau choisi.
▬ Corps à Corps : 4 /7
▬ Précision / Tir : 4 /7
▬ Pilotage : 0 /7
▬ Charisme : 2 /7
▬ Connaissances : 0 /7
▬ Discrétion : 0 /7

▬ Force : Non-Sensitif



Derrière l'écran
▬ Pays : France (Baguette !)
▬ Autre(s) Compte(s) : /
▬ Comment avez vous connu le forum ? J'ai connu le fofo à travers un ancien fofo sur lequel je jouait (Galgals). J'ai vu votre bannière j'ai cliqué, j'ai trouvé le forum super beau, j'ai vu un peu de rp papier et ça m'a plu
▬ Autre chose ? En avant ! Smile

Espoir
Maître du Jeu

avatar
Informations
Messages : 12
Autres Comptes : Kaspra Vaas
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur

Personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Crédits Crédits: 500
Inventaire:
Mar 13 Fév - 23:10:14 # Lien du post
Citer EditerSupprimer
Bienvenue officiellement sur le forum Theid Very Happy

Comme j'ai pu te le dire sur le discord, j'ai beaucoup aimé ta fiche - que ce soit sur la recherche effectuée sur Mandalore ou parce que j'ai un faible pour les personnages qui ont un objectif identifié dès le départ, comme c'est le cas de ton personnage. L'histoire àlasuicidesquad me parait original pour du SW qui plus est!

J'ai hâte de pouvoir évoluer avec toi! Ca devrait promettre de belle chose.
Après, tu as choisis l'Empire - mais bon, personne n'est parfait (Regarde Rekko par exemple)

Bref, c'est une validation haut là main ! C'est qualitatif !

Alors, bon jeu et que la Force soit avec tes ennemis !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-