Otae Qemi, oracle funeste

avatar
Informations
Messages : 1
Autres Comptes : Aucun
Niveau : 1
Voir le profil de l'utilisateur

Personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Crédits Crédits: 500
Inventaire:
Lun 12 Fév - 21:44:52 # Lien du post
Citer EditerSupprimer
Introduction
Nom Otae Qemi
Surnom L'Oracle

Âge 36 ans, née en 44 avant B.Y.
Sexe Féminin
Race/Espèce Miraluka
Planète d'origine Jedha

Groupe souhaité Adeptes du Côté Obscur
Activité Tramer sa vengeance


Personnage
Histoire

-- 36 Avant B.Y., sur Jeddha
-- Marr'Hinansho, colonie miraluka


Alitée depuis bientôt deux semaines à cause d'une forte fièvre qu'aucun médicament ne parvenait à calmer, la petite Otae Qemi tremblait sous ses couvertures tandis qu'un médecin lui appliquait des serviettes fraîches sur le front.

- Je suis désolé mais son mal ne correspond à rien de connu, expliqua l'homme, un Humain dépêché de Jeddha City par les parents de l'enfant. Vous auriez plus de chance sur Coruscant mais elle est si faible, je crains qu'elle ne survive pas la nuit, alors ne parlons pas du voyage jusqu'au Noyau.

La mère d'Otae s'agenouilla à son chevet et lui serra la main en sanglottant tandis que son père serrait le poing de rage, impuissant et malgré tout incapable de se résigner. Le chef et la doyenne de la colonie ainsi quelques amis de famille, aglutinés à l'entrée de la pièce, baissèrent ou détournèrent le visage avec tristesse.
Quelques heures plus tard, au plus sombre de la nuit, la gamine souffrante cessa de gémir et s'immobilisa, la bouche entrouverte. Sa mère mit quelques secondes à réagir mais quand elle réalisa ce qui se passait, elle secoua Otae en criant. Son mari se précipita dans la chambre en craignant le pire lorsque, soudain, une force invisible les projeta tous les deux en arrière tandis que le corps d'Otae, parfaitement allongé, entra en lévitation à vingt centimètres du lit.

- Il purge ses frères et soeurs puis, purifié par le feu, il revêt son linceul ténébreux, récita-t-elle très vite et fort mais sans aucune émotion. La Traque commence. Ceux doués du Don sont condamnés. Le sommet du temple est le lieu, le clan la proie. se mit à hurler la fille. Sans le savoir, Otae Qemi, huit ans, venait de prophétiser l'Ordre 66 et la longue traque des utilisateurs de la Force qui s'ensuivrait... Ainsi que la mort de son clan.

L'aube approchait alors que se dissipait la fièvre de la Miraluka. Sa crise mystique inexpliquée avait été accompagnée d'une guérison miraculeuse, et toute la colonie était réunie à l'extérieur de la maisonette. Seule la doyenne passa le seuil, une expression grave au visage. C'était la seule véritable adepte de la Force dans le village, et la perturbation qu'elle avait ressenti pendant la nuit ne pouvait signifiait qu'une chose pour elle : le don de la Vraie vision s'était éveillé chez Otae, et la Force avait parlé à travers elle cette nuit-là.

-- 17 Avant B.Y.

L'éveil de son pouvoir chamboula la vie d'Otae, que la doyenne prit sous son aile à partir de ce jour. Elle grandit à l'écart de sa famille des autres enfants, formée à la Force mais surtout à ses capacités de prophetesse. Si c'était vraiment la Force qui s'était exprimé cette nuit-là, elle se garda de réitérer par la suite; mais la jeune fille apprit à réaliser ses propres prophéties qui, si elles étaient moins dramatiques que sa première, s'avéraient souvent très proches de la vérité.
Les années s'écoulèrent et l'Oracle devint une petite légende sur Jeddha, attirant des hommes cupides ou curieux, et occasionnellement des érudits qui cherchaient des réponses. Les journées se suivaient et se ressemblaient : elle se levait à l'aube et commençait l'entraînement quotidien sous la guidance de son mentor, sans pause jusqu'à midi. Après manger, ce qui ne lui prenait jamais plus d'une demie-heure, elle lisait l'avenir des voyageurs qui venaient à Marr'Hinansho pour la rencontrer. Au soir, elle soupait rapidement avant de reprendre l'entraînement jusqu'au milieu de la nuit. Là, elle entrait en méditation jusqu'à l'aube, où une nouvelle journée commençait. Et tout ce temps, elle ne quittait jamais le sanctuaire qu'on lui avait bâti.

Deux ans étaient passés depuis la chute de ce que l'on nommait maintenant l'Ancienne République, et l'avènement de l'Empire qui le remplaçait. Les rumeurs de l'existence de l'implaquable bras droit de l'Empereur, Darth Vader, arrivèrent sur Jeddha avec un peu de retard, comme tout ce qui transitait par la planète. La doyenne avait l'intuition que le Seigneur Sith était le sujet de la prophétie de sa protégée, mais cela restait une hypothèse faute de preuve.
A cette époque, la colonie miraluka prospérait (principalement grâce à la divination d'Otae) et s'étendait. Durant des travaux d'agrandissement du sanctuaire, on dénicha des artefacts Jedi dans les sous-sols... Puis rapidement, des ruines antiques situées juste sous la chambre principale.

- Je ne peux te dire où se trouve celui que tu cherches, mais le savoir qui peut t'y conduire est abandonné sur une planète oubliée par le temps, vestige brisé d'une guerre d'une autre ère, déclara Otae à son client du jour, un Zabrak à la peau rouge et tatouée. Ce n'était pas la réponse qu'il attendait, mais c'était celle qui lui était destinée - et Otae ne se trompait jamais. Il s'agenouilla devant elle avant de se retourner et partir sans un mot. Le prochain visiteur se mit à genoux à son tour mais la Miraluka tira devant elle un rideau rouge. Je ne verrais plus personne aujourd'hui. Je suis... fatiguée, expliqua-t-elle en se frottant le front, qu'elle avait brûlant.

Elle se retira dans ses appartements pendant que ses gardes calmaient le visiteur qui protestait, énervé d'avoir parcouru la moitié de la galaxie pour être refoulé sans raison. Otae se sentait malade pour la première fois depuis la fameuse nuit où elle avait frôlé la mort. Au lieu de s'asseoir sur son coussin de méditation, elle s'écroula sur un futon rarement utilisé et sombra dans le sommeil. Des cris la réveillèrent quelques heures plus tard au beau milieu de la nuit...

- Oracle ! Levez-vous ! C'est terrible !, cria un garde en faisant irruption dans sa chambre. L'Empire nous attaque !
- C'est impossible ! Je... J'aurais senti quelque chose, protesta Otae en se redressant difficilement. Pliée en deux par la douleur, luttant pour le moindre souffle et transpirant abondamment, elle abandonna l'idée de se lever et posa la main sur son coeur. Où est la doyenne ? Il faut... Il faut partir... Maintenant ! La souffrance était telle que la Miraluka n'arrivait plus à "voir" par la Force. Son environnement, et même le garde, étaient distordus et vacillants.
- Elle est sortie défendre les villageois pendant qu'ils évacuent ! Venez avec moi, je vais vous escorter !

Le garde courut vers elle et l'aida à se relever tant bien que mal. Son bras sous l'épaule, il la fit sortir doucement mais sûrement de la pièce. Une violente explosion secoua tout le bâtiment, provoquant plusieurs incendies dont le plus près devait être à l'étage. Les deux Miralukas traversèrent le couloir aussi vite qu'il était possible compte tenu de la condition d'Otae, puis empruntèrent un escalier qui menait vers le toit. Totalement aveugle, Otae ne pouvait que se fier à son protecteur pour avancer. Une odeur de chair calcinée lui parvint, provoquant chez elle un haut-le-coeur qui fit trembler tout son corps. Ils arrivèrent au bout des marches après une ascension qui lui sembla interminable...

Soudain, la prophètesse se retrouva pétrifiée. Une présence insoutenable la clouait sur place, et trouvait sa source en contre bas, dans la cour du sanctuaire. Au prix d'un immense effort de concentration, elle parvint à discerner vaguement deux silhouettes qui s'affrontaient en bas dans un duel au sabre-laser. La première n'était autre que celle de la doyenne, qu'Otae n'avait jamais vu se battre ainsi. Lors de leurs entraînements, elle retenait ses coups et s'alignait légèrement au-dessus de son niveau. Déchaînée, c'était maintenant une toute autre femme... Mais son adversaire parait ses attaques les plus vives et précises avec une facilité déconcertante. C'était lui qui tétanisait Otae, malgré la distance qui les séparait et sa sensibilité réduite dans son état actuel. Il dégageait une aura malfaisante, un concentré de colère à l'état pur dans lequel il piochait pour renforcer ses attaques. Et il en avait une quantité virtuellement infinie.

Le coeur de la jeune femme ralentit tandis que les sons s'atténuèrent. Elle se retrouva soudain à la place de sa maîtresse en train d'affronter son ennemi et voyait désormais très clairement. Il portait une armure noire qui était autant son salut que sa prison. La lueur rouge de son sabre-laser se réfléchissait dans les lentilles de son masque. Malgré le chaos environnant, elle entendait très distinctement son respirateur. Elle sut à cet instant, sans l'ombre d'un doute, que c'était l'homme qu'elle avait vu dans sa vision lorsqu'elle était petite. Le Jedi qui avait trahi ses pairs, avant de mourir en tant qu'Anakin Skywalker pour renaître Darth Vader. Le guerrier impitoyable qui traquait les derniers Jedi partout dans la galaxie afin d'accomplir la vision de l'Empereur et, si l'occasion se présentait, se venger en tuant Obi-Wan Kenobi.

Comme en transe, le bras d'Otae se soulevait tout seul pour frapper et parer tant bien que mal son adversaire. L'issue de ce duel était déjà déterminée et elle le savait, pourtant sa maîtresse s'acharnait, ne serait-ce que pour gagner une seconde et en faire bénéficier son apprentie pour qu'elle s'échappe. Soudain, conséquence une parade maladroite, trop lente ou pas assez ferme, la lame rouge trancha la main de la vieille femme, dont le sabre tomba par terre. Agenouillée, la main autour de son poignet mutilé, elle leva les yeux vers le sommet du sanctuaire. Là, Otae "se vit", inconsciente dans les bras du garde. Vader attira à lui le sabre de son ennemie vaincue et l'alluma. D'un geste brusque, il lui trancha la tête...

Otae reprit connaissance en hurlant, juste au moment où le garde la poussait à l'intérieur du vaisseau qui trônait sur le toit, un cargo Hwk-290. Ce n'était que maintenant qu'elle remarquait qu'il avait une jambe en sang et une terrible blessure dans le dos. A l'article de la mort, mais toujours debout, il se traîna jusqu'au cockpit et enclencha le pilotage automatique dans un dernier acte désespéré.

-- 9 Avant B.Y.

Cela faisait neuf ans que l'Empire avait provoqué l'extinction de la colonie miraluka de Marr'Hinansho. Après avoir incinéré le cadavre du soldat qui l'avait protégée, Otae s'était juré de venger son clan et avait entamé un voyage initiatique en quête de plus de pouvoir et de savoir. Faisant profil bas et cachant ses dons de prédiction, elle parcourait la galaxie en suivant les traces des adeptes de la Force du passé. Sith ou Jedi, elle s'en moquait. Otae voulait tracer sa propre voie.
C'est ainsi, à l'aube de la 10e année d'existence de l'Empire, que son cargo quitta l'hyperespace et se retrouva en orbite d'un monde rouge. Elle contempla la forme de la planète à travers le hublot du cockpit sans vraiment la voir, ses pensées ailleurs.

Finalement, elle manipula les commandes du tableau de bord et son vaisseau accéléra vers le berceau de la civilisation Sith, Korriban..


Description physique La description physique de votre personnage correspond à son apparence, à sa posture et à tous les autres éléments qui le caractérisent visuellement (bijoux ou vêtement symbolique; marques identifiables...). Générallement, cette description doit correspondre à l'avatar choisi pour le personnage.

Description psychologique Cette description correspond au profil psychologique de votre personnage; c'est à dire ses affinités, ses aversions, ses tendances comportementales et tout ce qui relève du tempérament du personnage.



STATS

Niveau Le niveau de départ est laissé à votre appréciation, et pourra être revu à la baisse ou à la hausse par l'équipe du forum lors de votre validation. Le niveau maximum de départ autorisé est 15. Vous devez choisir un niveau qui correspond à la l'expérience de votre personnage au moment de sa validation. Le niveau est indépendant du fait que le personnage soit issu de le saga ou non. Par exemple, un personnage inventé d'un Amiral chevronné de la Rébellion pourra aisément commencer niveau 10; alors que Luke Skywalker, encore fermier, devra se contenter du niveau 2 ou 3.


Le nombre de points à répartir dans les caractéristiques (Force incluse) ci-dessous correspond au niveau choisi.
Corps à Corps 0 /7
Précision / Tir 0 /7
Pilotage 0 /7
Charisme 0 /7
Connaissances 0 /7
Discrétion 0 /7

Force Non-Sensitif / Sensitif (0/7)



Derrière l'écran
Pays Afin de connaître votre fuseau horaire, et de deviner ainsi vos disponibilités.
Autre(s) Compte(s) Si vous avez d'autres personnages, merci de les indiquer ici.
Comment avez vous connu le forum ? Ceci nous permet de trouver les meilleures techniques de promotion du forum, et ainsi de nous aider à le promouvoir.
Autre chose ?
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-